Charte du synergologue

Le synergologue est tenu de respecter la charte de la discipline.

  1. Le synergologue ne se précipite pas dans le lexique des gestes dès qu'il a observé une attitude ou une mimique. Il recherche plutôt à ne rien oublier du contexte du geste.
    Chaque geste est interprété dans un contexte de communication où les parties s'investissent de part et d'autre dans le discours. Il faut donc privilégier l'inférence. Ne surtout pas prendre un geste isolé, mais bien regarder l'ensemble des signes pour une lecture plus juste.

  2. Le synergologue part toujours du point de vue général pour aller vers le point de vue particulier.
    Ainsi, l'observation complète se fera toujours à partir de la statue pour aller vers l'attitude intérieure et se terminer par les micro-mouvements.

  3. Le synergologue ne porte pas de jugement moral sans des observations concrètes pertinentes et validées.
    Autrement, ses observations seraient des jugements amoraux sans valeur. Son interlocuteur pourrait en faire autant à son égard. De cette manière, l'objectif premier qui est de mieux communiquer, serait biaisé par les deux interlocuteurs. Le but premier de la synergologie est de favoriser la communication et d'en faire tomber ses barrières.

  4. Le synergologue traite avec humilité ses propres observations, car il peut toujours avoir oublié l'analyse d'un paramètre dans une lecture ponctuelle.
    Acceptons l'autre comme il est. On ne juge pas une personne sur un fait isolé mais plutôt dans son ensemble.

  5. Le synergologue traite dans le silence ses observations ou les communique sur demande.
    Au fil de la discussion, il ne se sert pas de ses observations pour influencer la personne à mauvais escient.

  6. Le synergologue n'oublie pas que ses interlocuteurs sont d'abord des partenaires et non pas des sujets d'étude.
    Lorsque nous étudions un objet, une personne, nous demeurons coupés de la relation, telle une vitre dans un laboratoire. Alors, notre interprétation de la gestuelle est faussée par notre état d'esprit d'observateur.

  7. Le synergologue ne s'arrête pas à analyser l'information sur le moment afin de s'investir le mieux possible dans la communication. Il profite d'un retour sur soi pour étayer ses observations.
    Lors de cette communication, le synergologue note les Assattes. En temps voulu, il revoit la globalité de l'échange.

  8. Le synergologue sait qu'on ne change jamais l'autre, mais qu'on peut changer de lunettes pour le regarder.
    L'objectif n'est pas de changer qui que ce soit. Il y a une forme tacite d'acceptation et de compréhension de l'autre.

  9. Le synergologue ne doit pas se servir de ses observations à des fins mesquines pour rabaisser, pour humilier ou pour se venger.

  10. Le synergologue est conscient que les gestes négatifs ne sont peut-être qu'une réponse de l'autre à ses propres attitudes.
    Soyons plus authentiques et transparents avec nous-mêmes. Souvent, l'autre est notre miroir.